5 infos à retenir sur la COP 27

Ce dimanche 6 novembre, s’est ouverte la Conférence de Charm-el-Cheick de 2022 sur les changements climatiques, ou COP 27. Jusqu’au 18 novembre, ce sont 40 000 personnes de 196 pays qui sont attendues.


On vous délivre 5 infos à retenir sur la COP 27 👇

  • Cette année, la COP se tient en Egypte.

Cette nouvelle Conférence des parties a lieu à Charm-el-Cheikh, aux bords de la Mer rouge, en Egypte.

A cause de la politique environnementale et sociale très décriée de son gouvernement, le choix de l’Egypte comme pays hôte peut étonner. Mais l’Egypte est aussi un pays frappé de plein fouet par les effets du changement climatiques : sécheresses, inondations, températures extrêmes…

  • A l’ordre du jour : les compensations financières.

Lors de cette COP 27, les pays les moins développés, qui sont aussi les plus touchés par le réchauffement climatique, demandent des compensations financières pour les catastrophes qu’ils subissent.

Plus précisément, ils demandent la création d’un fonds spécial pour compenser les conséquences des catastrophes climatiques qui ne peuvent plus être évitées. Pour rendre ce fonds efficace, ils demandent la reconnaissance des pertes et dommages subis.

  • Une COP de « transition » ?

La COP 27 se glisse entre deux COP importantes :

  • La COP 26 de 2021 de Glasgow, qui a défini les outils opérationnels pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris. A savoir, maintenir le réchauffement climatique sous les 1,5° à 2°C.

  • Et la COP 28 de 2023 qui s’annonce historique : elle se tiendra à Dubaï et fera un premier bilan des engagements pris lors de l’Accord de Paris.

Entre ces deux échéances clés, la COP 27 fait office de COP de transition et est délaissée par de nombreux pays.

  • Les grands absents de la COP 27.

Alors qu’aucun pays n’a encore respecté les Accords de Paris, plusieurs dirigeants du G20 ont décidé de ne pas participer à la COP 27.

Ce sera le cas du dirigeant chinois Xi Jiping et du premier ministre indien Narendra Modi.

En revanche, Joe Biden (Etats-Unis), Olaf Scholz (Allemagne), Rishi Sunak (Royaume-Uni), Emmanuel Macron (France) ou encore Georgia Meloni (Italie) feront le déplacement. Le nouveau président brésilien Lula sera également présent, il promet de « protéger la forêt amazonienne ».

  • Un sponsor surprenant.

Coca-Cola est une des sponsors principaux de la COP 27.

Un choix qui questionne puisque l’entreprise américaine produit chaque année 120 milliards de bouteilles en plastique jetables.

Un choix qui questionne, certes, mais qui pourrait aussi être annonciateur d’une politique environnementale ambitieuse chez Coca-Cola.

Affaire à suivre ;)